Création de start-up: 3 conseils avant de se lancer

La propagation du virus SARS-COV-2 à travers le monde a amené avec elle des répercussions néfastes, autant au niveau sanitaire qu’économique. La société d’assurance-crédit Euler Hermes vient de publier un constat alarmant sur le nombre d’entreprises ayant déjà mis la clé sous la porte durant le premier trimestre. Si de grandes firmes se retrouvent fragiliser par cette crise, que dire des start-ups ? Voici alors quelques conseils pratiques pour les plus braves d’entre nous qui souhaitons nous lancer dans la création d’entreprise durant ces temps sombres.

1-Positivez !

Sénèque a dit un jour : « la vie ce n’est pas d’attendre que l’orage passe ; c’est d’apprendre à danser sous la pluie ».
Certes, ce n’est pas le moment le plus propice pour se lancer dans la création de start-up, mais positivez.
C’est une année particulièrement dure pour tous les entrepreneurs dans le monde et pas seulement pour vous. Acceptez la situation telle qu’elle, adaptez-vous y et avancez malgré tout.

Ayez toujours en mémoire les raisons pour lesquelles vous vous jetez dans cette bataille malgré vos doutes, vos peurs et vos incertitudes.

Si, par exemple, votre business ne décolle pas comme vous le souhaitiez après un certain temps, ne paniquez surtout pas. Plus votre esprit est calme, plus vous trouverez facilement une solution.

Afin de vous y aider :

  • pratiquez du sport ;
  • sortez et prenez un bon bol d’air ;
  • écoutez de la musique relaxante ou qui fait bouger selon vos humeurs ;
  • laissez le travail et ses tracas à la porte de votre entreprise ;

2-Utilisez les nouvelles technologies

Selon le type de service ou produit que vous offrez, il existe divers moyens de communication qui vous permettront de gagner de l’argent, même en temps de confinement.

Un site web responsive est l’un d’entre eux.

Savez-vous que depuis la première vague de confinement, le secteur de la vente en ligne a triplé son chiffre d’affaires ?

Pourquoi ne pas surfer sur cette vague et passer à l’ère numérique ?

Proposer vos produits et services en ligne grâce à un site web adaptatif ou responsive. Sa spécificité est d’être consultable sur tous types de supports numériques (Smartphone, tablettes, montres numériques connectées, etc.) afin que vos consommateurs puissent passer leur commande via internet, ou encore vous contacter plus aisément.

C’est sans conteste un atout de plus dans la pérennisation de votre entreprise.

3-Consultez un conseiller financier

Un conseiller financier est une personne digne de confiance dans la gestion budgétaire. Majoritairement, ces personnes travaillent pour des banques ou des institutions financières et assistent les particuliers ou les entreprises dans leur projet.

Priorisez les conseillers financiers ayant des années d’expérience à leurs actifs et/ou faisant partie d’une institution financière de renom.

Ne vous laissez surtout pas attirer par les tarifs alléchants de certains particuliers qui exercent de façon illégale.

Un conseiller financier peut vous aider à mettre en place des systèmes de prévention de faillite efficace et/ou des business plans. Pour cela, il vous suffira juste de les contacter.

Si vous êtes déjà dans une situation financière précaire, le mieux serait de les contacter dans les plus brefs délais afin de leur faire part de votre situation, de vos projets et de vos moyens financiers. Leurs frais de consultation varient selon le type de prestation et, généralement, un générateur de devis en ligne est disponible sur leur site web. Il ne vous restera donc qu’à remplir les champs dédiés à cet effet.

Le délai de réponse suite à une demande de devis varie entre quelques minutes et quelques heures, mais rassurez-vous, ils vous recontacteront toujours en moins de 24 h.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *